l'avais des specialistes

Ce qu’en disent les professionnels de la santé

« Un nouvel enjeu de santé publique dans notre lutte commune contre les maladies du tabagisme », ce n’est pas un énième argument commercial d’un vendeur de cigarettes électroniques mais la conclusion du rapport et avis d'experts de l'Office français de prévention du tabagisme (OFT, mai 2013). http://www.ofta-asso.fr/docatel/Rapport_e-cigarette_VF_1.pdf

Tout a été dit ou presque sur les effets de la cigarette électronique mais force est de constater que la majorité des experts et des médecins qui constatent tous les jours les effets destructeurs du tabagisme sur leurs patients, sont unanimes sur les bénéfices de cette méthode et la recommande vivement à tous les fumeurs qui souhaitent tourner définitivement la page du tabac.

L’appel des médecins en faveur de la cigarette électronique

Tabacologues, pneumologues, addictologues, cardiologues… Ils sont 100 médecins à lancer un appel en faveur de la cigarette électronique. « Beaucoup de fumeurs ont envie d’essayer l’e-cigarette. Mais ils sont freinés par les doutes qui circulent. En tant que médecins, on veut leur dire : allez-y, il n’y a pas de danger », explique Philippe Presles, médecin tabacologue à l’origine de l’initiative et auteur de « la Cigarette électronique : Enfin la méthode pour arrêter de fumer facilement ».

Pour en savoir plus sur l’appel du Dr Philippe Presles : http://www.toslog.com/philippepresles/6185/1/accueil

Combattre les idées fausses sur la cigarette électronique

Alors que le potentiel de la cigarette électronique est réel, certaines idées fausses viennent en limiter la diffusion, le Dr Philippe Presles tient à affirmer que :

1- C’est la combustion du tabac qui est dangereuse pour la santé des fumeurs, pas la nicotine. Il est ainsi bien établi que les substituts nicotiniques ne sont pas dangereux pour la santé des fumeurs désireux de quitter le tabac. Il en est de même pour la nicotine contenue dans les e-cigarettes.

2- Les principaux poisons produits par la combustion du tabac et contenus dans sa fumée sont le monoxyde de carbone ou CO, responsable d’infarctus du myocarde et d’attaques cérébrales, les goudrons cancérigènes, et les particules fines aboutissant à des bronchites chroniques obstructives. Les dangers des cigarettes électroniques sont infiniment moindres que ceux du tabac, dès lors que leur vapeur ne contient ni CO, ni goudron, ni particule fine solide.

3- Les caractéristiques de la cigarette électronique doivent toujours être comparées à celles de la cigarette conventionnelle, et s’il persiste des doutes et des débats sur la parfaite innocuité à long terme de certains de ses composants, ils doivent être confrontés à la certitude absolue de la dangerosité du tabac.

4- La cigarette électronique peut être conseillée à tout fumeur désireux d’arrêter de fumer et elle peut tout à fait faire l'objet d'une association avec des patchs, voire avec d’autres traitements du sevrage tabagique, si son seul usage s’avère insuffisant pour lui permettre d’atteindre ses objectifs. Elle est moins addictive que la cigarette conventionnelle et participe ainsi à un sevrage rapide ou progressif du tabac.

 « C’est la première fois que je peux aider des patients à arrêter de fumer en leur  laissant la notion de plaisir » Philippe Presles, médecin, tabacologue et auteur de La cigarette électronique: enfin la méthode pour arrêter de fumer facilement.

(source: http://www.leparisien.fr/societe/l-appel-de-100-medecins-en-faveur-de-la-cigarette-electronique-15-11-2013-3317849.php )

 « Face au tabagisme, il vaut mieux une quelconque incertitude qu’une mort certaine » Dr Jacques le Houezec, Vice-Président du Comité National Contre le Tabagisme et membre  de la Société Française de tabacologie

(source : http://cigarette-electronique-recherche.fr/sante/interview-de-jacques-le-houezec/)

 

 « La cigarette électronique est 100.000 fois moins dangereuse que le tabac, avec  lequel on a une chance sur deux de mourir d'un cancer » Dr Bertrand Dautzenberg, chef du service pneumologie à La Pitié-Salpétrière et président de l'Office national de prévention du tabagisme.

(source:http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et Loire/Actualite/Sante/n/Contenus/Articles/2013/10/14/A-Noel-offrez-aux-fumeurs-des-cigarettes-electroniques-!-1648887)

  « La cigarette électronique est une technique supplémentaire que les pouvoirs publics et les personnels de santé devraient donner en conseil » Dr Jacques Granger, Pneumologue et Président du Comité départemental des Maladies Respiratoires de Dordogne.

(source : http://www.sudouest.fr/2013/03/05/selon-deux-medecins-perigourdins-la-cigarette-electronique-est-un-bienfait-985529-1980.php ) 

 

 « Pour les fumeurs les deux seules solutions possibles de se sevrer du tabac  étaient particulièrement désagréables : arrêtez ou mourez. Désormais, il y existe un  troisième choix pour des fumeurs : le passage aux cigarettes électroniques » Pr  Riccardo Polosa, Directeur de l’institut pour la médecine interne et l’immunologie clinique de l’université de Catane en Italie.


(source : http://cigarette-electronique-recherche.fr/interview/interview-avec-le-professeur-riccardo-polosa/)

 

 « Les méthodes de réduction des risques pour le fumeur dont fait partie la cigarette  électronique est une des plus importantes avancées en terme de santé que le monde  moderne est sur le point de mettre en place.» Dr Carl V.Phillips, expert américain dans  le domaine de la santé publique et membre de la CASAA (The Consumer Advocates for  Smoke-free Alternatives Association).


(source: http://www.ma-cigarette.fr/ladoption-de-la-cigarette-electronique-repond-a-une-dynamique-sociale-tres-forte/